• BREF HISTORIQUE DU LANCASHIRE
    Les Anglais qui peuvent se vanter d'avoir produit une série remarquable de races de canaris, ont aussi réussi à élever cet admirable oiseau géant. Déjà au dix-huitième siècle, on le trouvait dans la ville de Manchester, au comité de Lancashire. Il était appelé Manchester coppy, le mot "coppy" signifiant huppe. Plus tard il a reçu le nom plus général Lancashire.
    Il fut une des premières races de canaris en Angleterre avec le lizard et pendant longtemps, il fut la fierté des éleveurs anglais. Il a été élevé très intensivement jusqu'à la fin du 19éme siècle.
    Nous ignorons d'oû il provient exactement, tout comme nous ne pouvons que deviner comment les Anglais ont réussi à élever un oiseau de cette taille.
    L'hypothèse selon laquelle l'ancienne race hollandaise et le grand gantois seraient à la base de cette nouvelle race, est le plus souvent retenue.
    D'autre part il est sûr et certain que le grand gantois et après, le bossu belge étaient à cette époque les canaris les plus grands qui soient.
    Actuellement on rencontre très rarement le Lancashire aux expositions.
    Tous les amateur regretteraient sa disparition et c'est pour-quoi quelques amateurs se battent pour sa conservation. Il serait souhaitable que plus d'éleveurs encore consacrent leurs efforts à la reproduction du Lancashire afin d'éviter sa perte définitive.
    C'est surtout la création de nouvelles races qui serait responsable de la lente disparition du Lancashire. Il est pourtant à la base de tous les canaris huppés anglais (gloster corona, crested). On l'accouplait souvent à l'ancien Yorkshire pour lui donner plus de volume. Les éleveurs anglais ont d'ailleurs parfaitement réussi et ont produit un croisement, Yorkshire qui oblige tout le monde à l'admiration. Est-ce la popularité de ce nouvel oiseau qui fit oublier le Lancashire.
     
   
     
next